DSC00683

 

Dans les hauts des Avirons, s'étend la forêt du Tevelave. Comme dans tous les hauts de l'île, on y retrouve des cryptomérias, ces grands résineux qui ont servi à la construction des maisons, et sans doute aussi des bâteaux à une époque. 

DSC00691

Ces bois, il fallait bien les planter, les défricher aussi, puis utiliser ces troncs. Avec le dénivelé du Tevelave, inutile d'espérer faire toutes ces opérations avec les mêmes moyens qu'en bas, il fallait donc employer des ouvriers qui partaient au petit matin sur les sentiers. Le sentier a été nommé pour rappeler au randonneur du dimanche qu'à une époque, ceux qui l'empruntaient n'allaient pas transpirer juste pour le plaisir d'être dans la nature...

Cela dit, le sentier s'enfonce bel et bien dans la verdure aujourd'hui, on découvre une belle végétation au détour d'une petite ravine, quelques passages de points d'eau et de belles fleurs : 

DSC00689

 

On rencontre surtout, malheureusement, les habituelles plantes envahissantes, notamment la longose et ses belles fleurs qui colonisent peu à peu le Tevelave. Le sentier, souvent humide, peut être glissant et alors que nos jambes se colorent peu à peu de boue, on débouche régulièrement sur la route qui serpente. On la traverse, on s'enfonce dans un bois cinq, dix minutes, puis on débouche à nouveau sur la route, qu'on traverse etc, etc...

Ces quelques passages sur la route ont souvent le mérite de dégager un peu la vue et de nous faire profiter du panorama sur le littoral d'Etang Salé 

DSC00698

 

ou bien, on voit quelques champs au loin, la verdure toujours quoi.

DSC00694

Plus on monte, et plus les tamarins vont devenir présents, puis la végétation va à nouveau changer, fini les cryptomérias, place à d'autres plantes plus basses...mais pour nous, il était temps de faire demi-tour, la pluie étant devenue plus qu'une menace. L'avantage, c'est qu'en redescendant par la route., même si c'est moins sympa, on va plus vite pour éviter les gouttes...

La balade est donc adaptable selon son envie du moment, on l'avait déjà faite il y a quelques temps pour voir des papangues, et transpirer un peu mais en saison sèche..