Ce cube avait de quoi intriguer depuis que sa construction avait commencé au bord du boulevard Lancaster, dans le quartier du Butor. Pas loin, il y avait déjà La Fabrik, Le Palaxa ou le Teat Champ Fleuri et voilà qu'on annonce la construction d'une super structure destinée à la pratique des arts sur St Denis, avec peut-être des salles de concert ? des studios ? des lieux d'exposition ? Un projet qui semblait aussi vague qu'ambitieux.

Alors finalement, on passait en voiture devant le cube en se demandant quel était encore ce projet qui engloutissait peut-être à tort l'argent public (le bâtiment affreux de la future médiathèque de St Paul est toujours "en cours" de construction et sa vocation change en fonction des municipalités entre conservatoire, bibliothèque ou bureaux à louer). 

Le résultat aussi bizarre qu'il puisse paraître de l'extérieur (un cube brillant), est assez réussi de l'intérieur. Le parking indispensable aux voitures est très verdoyant et on accède aux différents locaux (salles de concert, studios, etc...) en passant devant cette belle fresque de l'artiste réunionnais Label Rouge : 

DSC01645

 Et oui, la Terre est ronde, pourquoi le Nord est-il toujours représenté en haut sur les cartes ? Pour les curieux, la phrase du haut est en portugais car Label Rouge a réalisé ce travail au Brésil...

Voilà donc un mois et demi que le cube de la Cité des Arts est ouvert, et après plusieurs concerts et vernissages, il a accueilli le festival "Rock à la Buse" : des groupes locaux avec quelques invités venus d'ailleurs comme un groupe sudafricain et un concept qui frise la performance : un écran projette sur scène des dessinateurs de BD locaux qui dessinent en direct selon la musique. Et à la clé, en plus, une exposition où ces dessinateurs reprennent des pochettes de CD de rock en imaginant les affiches des concerts que ces groupes mythiques auraient pu donner à la Réunion

DSC01633

 Mention spéciale à cette affiche réalisée par Hippolyte pour la venue imaginaire de Motorhead...

DSC01642

Les affiches étaient en vente, peut-être le Cri du Margouillat continuera à les vendre après l'expo ?