En Inde ou à La Réunion ?

Difficile parfois, sur un cliché, de faire la différence entre ces deux pays...Un peu comme à la manière de l'émission Karambolage, d'Arte, qui vous propose de trouver si la scène se déroule en France ou en Allemagne, voici une série de clichés qui pourraient presque appartenir aux deux endroits :

1 : les églises

57644407IMG_5631

à gauche, le lampadaire vous aura peut-être permis de reconnaître que nous sommes en France, c'est la cathédrale de St Denis tandis que celle de Chennaï se décore d'une grosse croix qui va briller la nuit, ce qu'on voit assez peu en France.

2. Plus difficile : les statues des temples

IMG_691879417823_o

A gauche, le branchement du tuyau en arrière plan, ainsi que l'arbre, vous indiqueront peut-être que nous sommes en Inde, à Mahaballipuram tandis que Ganesh prend tranquillement le soleil en bord de mer à Sainte Suzanne.

3. Les temples :

58078865

IMG_6532

Difficile de faire la différence entre deux temples...mais il est quand même rare qu'on voit pendre des guirlandes lumineuses sur ceux de la Réunion. Ce beau temple de Pondichéry vient sans doute d'être repeint, la peinture est encore vive, celui de St André par contre fait un peu pâle à côté...et les grillages sont peu accueillants !

4. L'architecture coloniale : 68329931

IMG_6520

Lambrequins et galeries à l'étage vous indiquent qu'effectivement, les français sont bien passés dans les parages mais difficile de trouver un toit terrasse en France...La maison la plus basse est située rue de Paris à St Denis, la deuxième en bord de mer à Pondichéry.

5. Les marchés :

IMG_6222IMG_6578

Souvent les touristes adooooorent aller dans les marchés en Inde (sauf peut-être la portion poisson / viande...à éviter pour les nez sensibles). Ils découvrent de nouveaux fruits et légumes aux utilisations mystérieuses...

C'est un peu le piège du jeu : ces deux étals pourraient aussi être à la Réunion où la plupart du temps on retrouve ces oignons rouges et ces tomates, ces racines de gingembre ou de manioc et tous ces légumes peu connus en métropole. à la différence quand même que, à La Réunion les oignons sont plus gros, les prix ne sont pas affichés sur des ardoises en tamoul..et personne ne porte de lunghis à carreaux. Dommage !