Difficile de mettre des photos pour illustrer cette étape qui se fit principalement sur la route, à suivre des camions, à éviter des bouts de bois et à s'enfoncer de plus en plus dans les terres.

Ce qui frappe dans cette région c'est à quel point la nature est ici contrôlée. Rien de sauvage dans ces paysages aux champs bien plantés, bien délimités, aux fôrets bien coupées, bien poussées droit.
 Le charme agit quand même car on s'élève vite en altitude (sans pourtant le remarquer au début), la vue se dégage mais pas comme lors de la scenic road quelques jours plus tôt...

Le Zululand...terre sauvage, africaine...qui est devenue le lieu de batailles bien rangées, bien modernes entre européens (bon les noirs ont aussi fait quelques combats, on vous rassure là-dessus, le blanc ne crache jamais sur des alliances douteuses). La guerre des Boers est absente du programme d'histoire en France et pourtant le fils de Nap 3 y trouva la mort, poussant même sa chère maman à aller en Afrique du Sud se recueillir sur sa tombe. A part le côté historique, pas grand chose à faire dans le coin, il faut l'avouer mais Dundee est une petite ville charmante (si si !), où de jolies maisons avec de jolis jardins nous amènent un peu en Angleterre...

On retrouve des tout blancs, quelques indiens ont échoué dans le coin car il y avait des mines, l'Angleterre on vous dit ! Gandhi y a même fait ses armes (et un peu de prison), il a désormais sa statut dans le musée de Dundee...

Oui parce qu'à Dundee, il faut nous croire, il y a un merveilleux musée. Merveilleux dans le sens fantastique, fantasy ! On se demande très vite qui est le conservateur de ce musée et quel est son but à entasser toutes ces choses sans rapport les unes aux autres. D'abord on visite un semblant de mine. On s'accroupit, on découvre des mannequins en plastique au visage noirci. Bon. Certes. Ensuite, une galerie de perles (tissus traditionnels, bijoux) puis une galerie de verre (on apprend qu'ils soufflaient du verre dans le coin, ça nous fait une belle jambe). Puis une succession de petites cases, dans les unes, c'est sur la guerre des Boers, dans l'autre sur le canibalisme des zoulous, bref, pas trop de rapport. Sauf que ça a eu lieu dans le coin. Et qu'ils ont entassé des vieux objets genre : je suis antiquaire, j'ai eu une promo à Emmaus, regardez tout ce que j'ai acheté !


On rigole, mais la halte à Dundee est reposante à souhait. L'adresse où on a logé était un vrai havre de paix (bbi bakcpackers), une maison et un jardin rien qu'à nous pour 30€...
Un peu de paix avant la ville !