Message de bibliothécaire en herbe, en trainant toute la journée au milieu des livres (même dans mon bureau, il y a toute une quantité de livres inutiles et inutilisés mais ça remplit l'espace, ça fait "sérieux"), j'étais forcée de tomber sur des livres sympas...

Et ce que je préfère donc : les BD !!!

voici deux bd créoles réunionnaises, écrites par des réunionnais, qui se passent à la Réunion et qui parlent avec beaucoup d'humour de la vie d'ici. Les deux sont parus chez l'éditeur BD "centre du monde" dont je trouve le logo très drôle :

cdmlogo


ça annonce la couleur des deux bd !

La première "Cases en tôle" est une suite de cinq ou six nouvelles en BD, réécriture de récits connus en métropole et mis à la sauce réunionnaise comme Sandrion, Batman, Titanik ou le père Noël...

casesentole_31012002

Les parodies de ces récits sont vraiment tordantes, et en même temps, l'humour permet aussi de pointer du doigt certaines situations bien réunionnaises...Pour exemple, le père noël (enfin l'un des pères Noël) est muté à la Réunion mais il perd son affectation parce qu'il ne travaille pas, on le voit ensuite vendre des ananas au rond-point puis des samoussas puis avoir une promotion et vendre du poulet grillé...
Encore plus drôle, les martiens débarquent à la Réunion et le député maire de Saint Denis les accueille (devant les journalistes évidemment) mais assez vite la situation dérape et voilà nos martiens obligés de prendre le contrôle : plus de RMI, plus de vacances pour les fonctionnaires (dessin tordant sur des profs tous barbus qui font grève), plus de pistons ou pots de vins, et le pire de tout : plus de Dodo, la fameuse bière réunionnaise...Panique générale, grosse révolution, les réunionnais boutent les martiens hors de leur île !

Dans le même ton humoristique, il y a Tiburce écrit par Tehem...
Sur la 4ème de couverture voilà comment l'auteur choisit de parler de sa série :
"Nous sommes au 20ème siècle : toute la Réunion est entrée généreusement dans le monde moderne. Toute ? Non ! Un village peuplé d'irréductibles créoles résiste encore et toujours aux supermarchés et aux embouteillages, aux samoussas surgelés et au zembrocat sous vide."

Tiburce, c'est le nom du héros, un garçon passionné par sa "moto" : un pneu qu'il pousse à l'aide de deux bâtons. La vie  de Tiburce s'organise autour de son père, Rmiste adepte de la Dodo, de sa mère, toujours à prier Saint Expédit, de l'école, de l'église et aussi des deux magasins du village : celui de Law-Law, épicerie absolument pas fine, et de Patelia, vendeur en tissu ridicule

Pour donner une idée de la Bd, voici deux cases prises dans le livre. Attention, certains mots sont en créole mais le dessin aide à la compréhension...désolé pour la qualité des photos mais idem, ça reste compréhensible, sinon vous me demandez !

P1030131


et encore une pour le plaisir :

P1030133

Voilà ! sinon côté roman, je vais attendre d'en avoir lu plusieurs pour vous en parler mais ce que j'ai lu pour l'instant est intéressant aussi...de la SF réunionnaise !