La saison des pluies continue à faire des siennes alors que Marie pensait profiter tranquillement du soleil tropical.

Alors que samedi, un camping était prévu à Etang Salé, où il ne pleut jamais, où le sable est si chaud qu'il brûle les pieds, nous voilà obligés de chercher refuge à 4h30 du matin pour fuir le déluge qui sévit dans le camping et en particulier dans notre tente...On finit la nuit dans la voiture avant d'apprendre que le saut en parachute est reporté à vendredi...

 

Mais même aujourd'hui, le soleil ne brille pas encore sur l'île, pour preuve voici Marie à Takamaka, réputé pour son taux d'hygrométrie qui figure parmi les plus élevés au monde...Elle voulait voir des cascades et de la jungle, elle est servie ! et mouillée...

 

P1050796__8_