Tout le monde a déjà vécu l'expérience très énervante enrichissante étrange d'acheter un billet d'avion. Cela vous transfère en une sorte d'animal qui développe différentes stratégies de survie.

Source: Externe

Il y a les frénétiques, ceux qui ont l'habitude, en deux clics,, sans hésitation, allez hop, je reçois le texto de la banque, le mail de confirmation et c'est fini, un petit trou dans le budget, un grand voyage à venir...Ceux là sont terrifiants, on se demande parfois si ce ne sont pas des sortes d'androïdes ultra perfectionnés.

Il y a les stressés qui ont déjà préparé tous les papiers à portée de main : passeport, CB, papier, crayon, et on y va, c'est comme un marathon mais lisons bien les petites lettres "au cas où", et est-ce qu'on prend l'assurance annulation ? Et cette option là ? ARRRGG, cette espèce est aussi très déstabilisante alors que toi tu cherches désesperement ton chargeur de portable parce qu'il s'est éteint alors que tu attends le texto de ta banque (toujours elle...et oui...prendre l'avion, ça coûte CHER).

Il y a ceux aussi qui comparent tous les prix, sur tous les sites, qui font des copies d'écran au cas où (certaines compagnies remboursent la différence), mieux qu'en agence quoi. Effrayant aussi. 

Ah oui, les agences. Il y a aussi la solution des agences. Très appréciée à la Réunion parce que cette solution permet de payer en bon de la "continuité territoriale" (oui vous habitez les Dom, on vous oublie toujours, mais vous êtes en France, venez dépenser votre argent en métropole, on vous aide, tenez, 350€ sous conditions....ah bon, le billet a augmenté de 350€ environ sur toutes les compagnies...mais ma petite dame, c'est sûrement le cours du pétrôle...ou les taxes des aéroports)

Mais bien sûr. Bon les agences, c'est aussi parfois rencontrer un regard compatissant, voire même une question SUPER : "vous avez quel âge ?" Ah bon, vous pensez que je peux faire illusion et rentrer dans la catégorie enfant ? Non ? Etudiant ? Non plus, il faut un justificatif...Bon bah j'ai ... ans (murmuré discrêtement dans une agence vide). Oui je sais, j'ai le droit à aucun tarif préferentiel...je sais, je sais, inutile de le répéter, je vais appeler mon banquier ok.

Et puis il y a les franchises bagages. En gros, deux philosophies, un même résultat. Il y a les compagnies " à la pièce" : 1 bagage de 23kg, et les compagnies au poids : des bagages jusqu'à 23 kg. Il y a donc les compagnies qui facturent au kilo supplémentaire, et les compagnies à la pièce de 23kg supplémentaire. Dans tous les cas, le mieux, quand même, c'est de la jouer malin et d'avoir TOUTES les cartes de fidélité possibles. Bon par contre, la carte Club, c'est nul, on vous parle de vraie carte de fidélité : soit payante, soit au bout de 45 vols dans l'année. Quoi ? Vous n'avez pas tout ça ?? Bon, bah on revient à la franchise bagage DE BASE, au tarif DE BASE. Bonjour madame Porte Monnaie, il vous faut payer à présent.

Et là, on se dit : ah...mais j'aurais dû m'y prendre avant ! Que nenni ! Les prix des billets d'avion fluctuent tout autant que la bourse. Alors oui, il faut éviter de se connecter toujours sur le même poste, on sait. Mais six mois avant, ça peut être plus cher que deux mois avant. Et si vous voulez risquer un coup, attendez la semaine d'avant (âme et porte-monnaie sensibles : déconseillé).

Bon, là, ça sent le vécu non ? Mais oui, parce qu'à la Réunion, avec nos 4-5 compagnies, on a vite fait le tour des agences...En plus, ils sont super intelligents, ils sont tous à l'aéroport côte à côte. Vous sortez d'Air Austral oh c'est Corsair ! Et à côté Air Mauritius ! Et encore Air Madagascar ! Mais c'est magique...c'est presque comme faire les soldes dans une galerie commerciale. Sans les soldes.

SAUF que prendre son billet sur internet vous fait économiser 40€..."frais de dossier". C'est donc le prix de vos deux clics sur votre clavier....(d'un coup, là on se dit qu'on est peut-être pas assez payé pour tous les clics qu'on doit faire en une journée).

Enfin tout ça pour en venir à un point : les prix des billets d'avion c'est vraiment n'importe quoi. Pour m'envoler à Maurice, puis en France, j'ai intérêt à prendre un aller-retour, plutôt qu'un aller simple., ce dernier étant plus cher de plusieurs centaines d'euros. Où sont les taxes là-dedans ?? Et le prix de l'essence ?? ET le travail des pilotes, hôtesses et compagnie  ? Pourquoi un aller simple est-il plus cher qu'un aller-retour.

Une nouvelle question existencielle qui restera sûrement à jamais sans réponse...(du moment que j'ai un billet moins cher, autant être pragmatique)