Difficile à croire mais on peut très bien survivre à un hiver froid et sec et tomber enrhumé par 40°C...

Effectivement, le terme de rhume peut sembler inapproprié quand on vit sous les tropiques. Le rhume a plutôt comme associés le froid, l'hiver, la grisaille...On pense tout de suite : feu de cheminée, couette bien douillette, etc...

Oubliez tout ça pour un rhume tropical...

2_rhume

1er ingrédient essentiel : l'humidité

Après une semaine de pluie non stop quasiment, le taux d'humidité dans l'air a dû frôler les 100%. Le bois des meubles moisit (oui oui), les fringues, on ne peut pas les laver, ni les mettre plus d'une demie-journée quasiment, quant aux chaussures...Alors soit vous affrontez la pluie vaillamment avec vos chaussures habituelles, et ensuite vous les jetez bien vite à la poubelle. Soit vous devenez surfeur, vous mettez vos savates en plastique et vous apprenez à ne pas glisser. Soit vous décidez d'aller pieds nus...Pour ceux qui pensent que les bottes en caoutchouc sont une bonne idée : pensez à l'odeur de vos petons ! Prendre une douche devient à la fois vital et superflu : vous êtes en permanence trempé. 

2ème ingrédient essentiel : la clim

Chaud / Froid / Chaud / Froid, et ainsi de suite. Travailler par 40°C, si vous tenez à ne pas dégouliner et à rester un tant soit peu présentable, ça va vous demander de la clim. Même à 25°C (ce qui est chaud selon les normes de clim en vigueur), vous vous prenez 15°C dans la figure quand vous ne faîtes qu'aller chercher à manger dehors. Sans compter qu'avec la pluie, les bouchons se multiplient. Sauf si votre clim est en panne, impossible de survivre pendant des heures dans les bouchons sans clim...Et ne pensez pas à ouvrir la fenêtre : il pleut on vous a dit ! 

3ème ingrédient essentiel : la fatigue

Avec des nuits à 35°C vous ne dormez pas beaucoup, et pas bien. Avec des journées pluvieuses, vous êtes dans la grisaille et le soleil ne vous rend pas votre énergie habituelle. En gros, très vite, vous subissez une sorte de syndrome hivernal mais intense et instantané. Vous vous mettez à suivre d'heure en heure l'avancée de cette tempête tropicale qui devrait s'éloigner avec son lot de nuages, de moiteur et de pluie. Vous pensez avoir même perdu le souvenir du soleil sur votre peau (alors que ça fait trois jours seulement qu'il pleut). Fatigue physique + fatigue mentale = fatigue générale !

Et bingo ! Le rhume est là pour vous ! ça commence en douceur, la gorge qui gratouille. La toux qui suit, le nez qui mouche...et le must : la fièvre ! Ah oui, la fièvre...La fièvre sous les tropiques : votre corps est à 39°C ? Parfait, il fait 39°C ! Votre fièvre baisse à 38°C ? Oh la brise de vent va aussi nous amener à du 38°C...Vous transpirez ? Etes-vous sûr que c'est la fièvre ? TOUT le monde transpire...

Cela dit, mieux vaut bien se soigner car ce léger rhume peut vite dégénérer en pneumonie ici. Donc mieux vaut profiter de ce que la nature a donné aux tropiques : des fruits plein de vitamines, et du gingembre ! Ouf...Sauvé !