IMG_7760

 

Nous voici parties pour une deuxième journée de marche devant relier Marla à Roche Plate en passant par le magnifique site de Trois Roches. Il fait beau, il va faire chaud, voilà pourquoi on doit toujours partir tôt...Surtout qu'en quittant les paysages verdoyants de Marla, ses petites maisons genre "je suis presque en Suisse", on va pénétrer peu à peu dans un Mafate plus sec. 

Une fois passée la forêt de filaos, on tombe d'un coup même sur une sorte de pierrier à descendre en faisant attention à ne pas glisser...La rivière est au bout de ces cailloux et c'est assez étonnant de passer du tout verdoyant à l'aridité de ces pierres...

IMG_7766

 

On traverse la rivière (en enlevant ses chaussures, c'est mieux encore) et une grosse demie heure plus tard, on la suit jusqu'à ça : 

IMG_7773

 

L'impressionnante cascade de Trois Roches, attention, on ne s'approche pas trop mais on peut y faire une pause pour reprendre un brin d'eau car jusqu'à présent, on a tout descendu et jusqu'à Roche Plate, le sentier s'annonce plus varié niveau montée / descente.

On profite aussi de l'ombre des filaos qui sont à Trois Roches car de l'ombre, on n'en verra plus tellement...La principale difficulté de cette randonnée d'ailleurs, c'est la chaleur à gérer. On va effectivement rencontrer quelques belles montées pleines de marches d'escalier mais le plus dur, c'est la température qui monte au soleil. Le sentier est cependant verdoyant à cette époque de l'année : 

IMG_7780

 

Parfois, le sentier frôle la falaise et laisse apprécier de beaux points de vue mais Roche Plate ne se laisse voir qu'en dépassant la dernière butte (on a un peu la sensation de se dire que c'est toujours la "butte d'après", mais non).

IMG_7787

Un point de repère fiable mais inquiétant : le Maïdo. Roche Plate est située à son pied, c'est donc plus ou moins facile de se repérer. Ce qui est inquiétant, c'est que le Maïdo, on va le remonter bientôt...Gardons donc des forces et ne courons pas sur cette marche. En 4 bonnes heures environ, vous serez de toutes façons arrivés dans ce très bel îlet...