Caché au coeur du Chaudron, rue Eudoxie Nonge, le Bacchus réserve de belles suprises côté assiettes et ambiance.

bacchus97490_pc1_1887_comp4

La rue Eudoxie Nonge débouche sur le grand immeuble Cadjee, bien connu des gourmands qui apprécient son buffet à volonté à 20€ et sa fontaine à chocolat...On fait donc peu attention au Bacchus, plus bas, à côté du temple tamoul, et pourtant, c'est un restaurant à découvrir.

Côté carte, on retrouve bien entendu les mêmes plats moitié cuisine créole, moitié cuisine métro, comme beaucoup de restos du centre ville. Les cartes varient peu de toutes façons : côté viandes, on retrouve les entrecôtes, les magrets de canards, côté poisson, souvent c'est le thon, l'espadon...avec quelques petits plats "légers" genre salade palmiste.

L'ambiance est assez simple mais le service est impeccable, agréable et accueillant. On se sent franchement bien.

Puis arrivent les assiettes et là, première surprise, la présentation est plus que soignée, c'est vraiment de la décoration ! Mais autant ne pas s'arrêter à la vue, car au goût, les plats relèvent le défi, et face à la concurrence du centre ville, ils remportent la mise (en tous cas pour leur merveilleux thon mi-cuit en croûte de parmesan).

On pourrait leur reprocher peut-être de se faire un peu plaisir sur les prix, surtout côté dessert, mais bon, on ne va pas faire les difficiles, on y mange très bien, et toujours en comparaison, en ville, ils se font davantage plaisir...Pour un midi, peut-être un peu cher (22€ le plat), mais de temps en temps il faut se faire plaisir aussi !