Qu'est ce qu'on ramène comme souvenir de Maurice ?

Espèces locales ? C'est vrai que le dodo qu'on voit sur les paniers, les t-shirts, les serviettes etc etc n'a pas franchement l'élégance d'un paille-en-queue ou la classe d'un grand aigle (quoique l'aigle, après être passé par tatouage sur beaucoup de bras de fans de Johnny a perdu un peu de sa prestance...). Evidemment, il a disparu avec le derrière plus que proéminent qu'il se trimballe.

Source: Externe< Quoi tu veux ma photo ??

Flipper le dauphin va trop vite pour qu'on réussisse à avoir son portrait, l'aileron de requin, ce n'est pas non plus très courant, et les chauve-souris géantes, très peu pour moi merci depuis l'attaque sournoise d'une chauve-souris géante en Afrique. En plus, on rappelle que c'est pas bien de piller la faune et la flore d'un pays ! ça fait un brin plouc de se promener avec sa casquette "dolphins" en plein hiver non ? En plus à la Réunion, on a la même merdouille made in Mada avec juste "Ile de la Réunion" au lieu de "Mauritius"...

Couleurs locales ? Chasse au touriste de masse oblige, on va trouver à Maurice tout plein de tissus franchement pas jojo, qui n'ont d'ailleurs pas un grand rapport avec l'île mais plutôt avec l'imaginaire qu'en ont ces visiteurs de passage : tissus Madras franchement pas d'ici, chemises à fleur hawaïenne (qui comme le nom l'indique ne vient pas de tout près), logos des années 80...On va éviter. Enfin, je fais ma mauvaise langue car pour ceux qui veulent de beaux tissus indiens, il y a de quoi se faire plaisir, et à prix relativement intéressant encore (après négociation). Le seul souci, c'est parfois la qualité qui laisse à désirer mais bon tant pis...si on veut son sari, pourquoi pas ?

Saveurs locales ? Là par contre, rien à redire, à Maurice, on mange bien. Pas tous les soirs du poisson grillé comme certains touristes rougeauds croisés à l'aéroport avaient tendance à penser (en même temps ils ont quitté leur hôtel deux fois pendant leur séjour : une fois pour venir de l'aéroport, une autre pour en partir). Mais ascendance indienne oblige, on trouvera tous les épices pour se faire plaisir : briani, pulao, massalé, curry, cannelle, cardamome, tandoori...un vrai dilemme pour choisir et quand on convertit en euro, on prend tout car ça ne coûte trois fois rien. Côté thé, on peut se faire plaisir aussi avec Corson ou Bois Chéri, deux marques de thé qui font plutôt dans le thé noir (on est prévenu) mais qui ne sont pas mauvais non plus. Le café Chamarel se laisse déguster aussi, doux et parfumé. Et côté "fun", ascendance anglaise cette fois, on trouvera tout plein de colorants alimentaires, de gelées sucrées, de gâteaux super bons...et du bicarbonate pas cher pas cher ! (avec l'accent ça rend mieux forcément).

Mais à la Réunion, plus surprenant encore, quand on va à Maurice, on en ramène plein de trucs pour sa pharmacie. Le baume du tigre semble LA pommade à avoir à tous prix dans sa petite trousse maison.

Source: Externe

Contre la migraine après application sur les tempes, contre la nausée pour se dégager le nez, contre le rhume et la grippe, contre les courbattures, contre la fatigue et j'en passe...Bref pommade magique et difficile à trouver à la Réunion, voire un peu chère (le pot 8€) alors qu'à Maurice, on se soigne pour trois fois rien avec ça. Autre petit truc, et franchement, là c'est une découverte le "Salon Pas" :

Source: Externe

Oui je sais, au début, on reste sceptique. Mais il paraît que pour un mal de dos c'est top, et là encore, à Maurice, ce n'est vraiment pas cher...Après, peut-être que c'est vendu en France, peut-être pas à cause de je ne sais quelle règle farfelue (ah bon c'est dangereux ??). Mais si ça marche, on ramène...

Enfin, Maurice a la réputation d'abriter bon nombre de magasins d'usine de grandes marques du type Hugo Boss, et compagnie. Déjà c'est cher. La contrefaçon est reine. Et c'est franchement peu agréable d'être pris pour un portefeuille sur pattes dès que vous approchez ne serait-ce que de la porte d'une boutique de ce genre...Alors acheter une contrefaçon hors de prix, ce n'est pas une bonne idée non ? Ce qui est bluffant quand même, et pas agréable du tout, c'est de passer de la petite boutique chinoise qui récupère votre Phoenix pour la consigne après avoir fait la queue dix minutes au milieu de tout et n'importe quoi qui pendouille du plafond, au grand supermarché pour touristes (type mall américain) avec des enseignes où vous ne mettez même pas un orteil quand vous avez échoué par erreur rue Montaigne à Paris. Diamants, vêtements haute coutûre, et j'en passe car en fait, franchement, je n'y ai pas mis mon nez dans ces grands complexes comme Cascavelle ou Goodland (Woodland ? pff je me rappelle plus).

En gros à Maurice, on peut passer du temps dans les marchés et dans les boutiques, mais mieux vaut choisir des ambiances locales plus sympa que les ambiances de masse (et elles existent !)