Après l'hôtel de luxe, il fallait quand même admettre que Maurice ce n'est pas SEULEMENT le tourisme de luxe, ni le tourisme tout court d'ailleurs. C'est aussi un pays avec des gens charmants (et charmeurs), des paysages surprenants (et pas que plats), et ...des indiens ! (oui ça on savait, mais c'est la raison number one pour aller à Maurice).

La vraie découverte de ce quatrième séjour à Maurice a été le lac sacré à Grand Bassin, baptisé Ganga Talao car relié au Gange (pratique pour les mauriciens qui ne pouvaient pas se permettre de faire leur pélerinage vers le Gange).

Ambiance mousson quand on a été accueilli par cette étonnante statue géante de Shiva dont le sourire n'est pas perturbé par la pluie :

IMG_0515.JPG

Offerte par l'Inde, elle accueille chaque jour des centaines d'hindous mauriciens venus se recueillir près du lac, dans l'un des nombreux temples qui entourent cette jolie "mare". Fin février-début mars, c'est même des milliers de mauriciens qui se rendent ici pour Maha Sivaratri, et là, franchement, en fermant les yeux et en se laissant porter par la foule et les odeurs (et les embouteillages), je suis sûre qu'on est pas loin de l'Inde...

Malheureusement / heureusement pour nous, l'ambiance mouillée nous a contraint à avoir une vue limitée mais mystérieuse du lac, nous laissant seulement deviner ses contours tout en se protégeant comme on pouvait du déluge en rabattant un pan d'étole indienne sur nos têtes.

IMG_0521.JPG

la pluie n'empêche pourtant pas les gens de se recueillir et les hommages se multiplient tout le long des rives. Les offrandes sont toujours très visuelles, on soigne son cadeau au dieu : des fleurs d'alamandas, des bougainvillées, des coco cassées en deux, des bananes et sans cesses, ces encens sitôt éteints par la pluie, sitôt rallumés dans un autre autel.

IMG_0529.JPG

IMG_0530.JPG

Plusieurs dieux ont leur statut offerte par telle ou telle famille. Petite préférence pour Hanuman, qui compense la déception (et le soulagement), de ne pas avoir croisé quelques macaques qui nous auraient vraiment ramené en Inde :

IMG_0539.JPG

Pour preuve du déluge quand même :

IMG_0544.JPG

Les plus courageux monteront sur la colline pour une dernière cérémonie...si l'on se laisse aller, le lieu est vraiment une invitation au recueillement, à la méditation, voire à la prière pour ceux qui veulent, sous un parapluie par contre, c'est limite...