Hum Maurice, ces plages de sable fin, ces hôtels grand luxe, ce service impeccable...

Faut pas rêver, ça a un coût tout ça. Et même en réduisant les frais d'avion (qui restent tout de même imposants pour 40 minutes de vol seulement), le portefeuille ne permet pas de se payer les étoiles mauriciennes...

Sauf si on est déjà une star bien sûr. Comprendre : sauf si on est une bande de filles qui ont le sourire facile et le mot compatissant face à ces hordes de richards. Il y a des choses qui ne s'achètent pas non ?

Allez rêvons un peu le temps d'une après-midi, pour le prix de deux Cocas à 5€ (une fortune pour Maurice), on se prélasse au St Régis :

IMG_0358

IMG_0378.JPG

IMG_0385.JPG

Oui, même si la mer est à deux pas, il y a quand même cette immense piscine. Avis aux plongeurs : le fond n'excède pas le mètre de profondeur, sécurité oblige...Quand votre serviette commence à être mouillée (but de la serviette quand même mais bon), on vous en apporte une autre. Brodée SR : St Régis. La classe.

Quand il fait un peu chaud, sur le coup des 15h, on nous apporte une mini serviette rafraichissante. Avec de l'huile d'amande douce dessus.

Quand on a un peu soif, et même si on n'est pas à l'hôtel, on nous amène un mini verre de jus de fruit. Et on nous demande si c'est bon. Et si tout va bien.

On en vient presque à oublier qu'avec nos sacs à dos, on fait tâche. Même avec nos habits en fait on fait tâche (c'est bien connu, le richard est en maillot de bain puisqu'il est à l'hôtel). Et oui pardon : quand on se baigne dans la mer avec palmes et tuba, on fait tâche. Grands dieux : se baigner dans cette eau salée ! Avec risque de se faire piquer par du corail ! Bon en plus, comme le lagon est géant, le début turquoise n'est pas top en masque tuba car c'est du sable.

Le soleil va se coucher, vite il faut dégager, après tout, on n'est même pas invitées...mais c'était quand même bien de rêver...