Retour en douceur de Maurice, pour une île située à 200 km seulement de la Réunion, le dépaysement est quand même au rendez-vous avec l'impression agréable d'être en Inde tout en parlant français et en mangeant créole. 

Voilà un parcours de ce que nous avons fait en seulement 4 petits jours... 

Carte_mauricezer

Premier jour : petite balade en taxi dans le Sud de l'île histoire d'aller une deuxième fois à Bénarès (cette fois-ci à Maurice, rien à voir quand même, ya même pas de ghats), voir Souillac et le Morne aux hôtels intouchables en terme de prix et puis, parce que la route du Sud est bien réputée !

La route a l'air longue mais bon, il faut regarder la légende aussi, on met 2 heures à faire le trajet entre l'aéroport de Plaisance, à 10km de Mahébourg et Tamarin, notre première destination pour deux jours. La route vaut franchement le coup d'oeil, contrairement à mes souvenirs, elle est déjà en bon état ! ça serpente un peu entre les champs de canne, c'est vrai mais bon, au final on découvre un Maurice plus verdoyant que l'Est aux plages de sable fin. Côté lagon, il y a de très beaux endroits aussi, notamment la plage de Grigri ou encore un endroit nommé la Rivière des Galets : la barrière est loin de la plage ce qui laisse envisager des fonds marins plutôt sympas et les filaos donnent de l'ombre qu'on ne trouvait pas sur les plages de l'Est ou du Nord (enfin pas souvent). 

Et nous voici enfin à Tamarin. Le tamarin c'est cet arbre qui donne des fruits en forme de crotte de chien qui ont d'ailleurs des propriétés digestives intéressantes à ce niveau là...C'est aussi et surtout un bel arbre qui donne de l'ombre et apporte de la verdure. Tamarin en a donc quelques uns, c'est aussi une ville qui git au pied d'une très belle montagne avec au loin ce pic : 

P1140864 

La plage de Tamarin par contre ne donne pas forcément très envie de mettre un orteil dans l'eau, pour plus de sécurité, on lui préferera Flic-en-Flac, juste en face, protégée elle par un lagon qui manque à Tamarin. En cause, l'embouchure de la rivière Tamarin qui serpente parmi des mangroves (si si ! c'est très beau) et se jette dans la mer rameutant ainsi de gros poissons pour le plaisir de ceux qui veulent voir des dauphins (il paraît que c'est l'endroit idéal pour ça), et pour les pêcheurs (paradis de la pêche au gros). 

D'ailleurs, pendant qu'on se promenait sur la plage on a vu ça : 

P1140871

Le pêcheur, pas très bavard d'ailleurs, devait être content de sa belle prise : un énorme thon japonais qu'il a ramené sur son dos après l'avoir vidé de ses entrailles...De loin, j'avais cru que Flipper venait de perdre un cousin tellement la bête est gigantesque ! 

A part les safaris dauphins et la pêche, activités nautiques donc, on peut à Tamarin se balader dans la plaine et partir à la découverte des petites colines qui jalonnent les alentours : 

P1140985

Attention, ça grimpouille un peu quand même et pour des chemins plus "tracés", mieux vaut préférer le parc naturel de la Rivière Noire, à quelques kilomètres au Sud de Tamarin. La ville est quand même un bon choix si l'on veut rayonner entre Port-Louis et le Sud, à mi-chemin entre deux types de tourisme (boutiques et verdure, plages pas trop loin non plus), sans pour autant tomber dans l'ecueil des plages à l'infini proprettes de l'Est -cela dit, ça aussi ça peut être sympa.