Le Cap, la ville c'était chouette, mais encore mieux, c'est la nature autour. Un vrai régal ! Côté randonnée, il y a de quoi faire ! Les plus sportifs et les plus motivés peuvent passer des jours entiers dans Table Mountain car ce n'est pas, comme je le pensais naïvement, une montagne où on monte avec un téléphérique (qui ne marche pas quand il y a du vent, pas de bol, l'été ça souffle, on n'a pas pu), c'est tout un parc naturel en fait avec sa flore très spécifique notamment les fymbos, ces plantes rasibus  au sol qui sentent délicieusement bon quand on gratouille leurs feuilles (sauf celle qui pue qui porte un nom latin du style pestilentius, j'ai testé comme une bécasse, j'ai pué toute la journée). 

On y trouve aussi des protées la fleur emblème du pays, et enfin, un arbre aux feuilles argentées (si on traduit plus ou moins le nom anglais) : en voici des photos prises au magnifique jardin de Kirstenbosch (j'ai dit que c'était pour les sportifs et les plus motivés, sinon il y a d'autres solutions pour les feignants) :

P1130744

P1130769

P1130781

la protée

P1130785

l'arbre argenté

Côté randonnées donc, il y a de quoi faire et notamment la Lion's Head (cherchez toujours la tête de Lion, on a tourné autour, on l'a pas vu le lion), le pic qu'on voit là sur la photo depuis le bas du téléphérique (fermé donc); à gauche donc de la photo

DSC00211

Bon, ça grimpe à la fin, ça se voit sur la photo mais quand on a laissé la voiture en bas, on nous annonçait 1h30 de montée...Après Mafate, on se dit que ce n'est pas cette petite protubérance de rien du tout qui va nous fatiguer ! Bon c'est vrai, on a tracé, on a fait nos malins et en moins de 45 minutes on était en haut mais la fin grimpe VRAIMENT, genre limite par moment escalade (surtout si comme nous, vous suivez des habitués alors que vous êtes novices, et que ces derniers ont décidé de suivre la voie des échelles et des chaînes, oui parce que de l'autre côté, c'est "boring" nous dit une blonde toute bronzée avec sa visière vissée sur la tête). C'est très chicos aussi d'aller faire son sport du soir à Lion's Head, c'est blindé de monde mais contrairement à ceux qui sont plus bas, à Signal Hill, personne n'a amené son verre de vin et sa bouteille.

Et on comprend pourquoi, la vue en vaut la chandelle, c'est magnifique (de Signal Hill aussi c'est pas mal mais on a moins de mérite). Toute la ville est à nos pieds, même les beaux quartiers qui s'étendent à l'Est de Green Point : 

P1130838

En plus, on voit la Table Mountain (enfin vous avez compris que c'est tout l'ensemble qui s'appelle comme ça mais bon le téléphérique va juste à cet endroit) et non la photo n'est pas truquée, ce n'est pas le Grand Bénare ! 

P1130855

Si la montagne n'est pas votre truc, la région du Cap a encore beaucoup à vous offrir : il y a déjà la merveilleuse réserve naturelle du Cap de Bonne Espérance (réserve naturelle = une entrée à payer mais des animaux à voir du style autruche, baboins ou antilopes). A savoir par contre ! Même si le paysage est sublime, ce n'est pas LA que se réunissent les deux océans, ce n'est même pas l'endroit le plus au Sud du continent, espèce de menteurs. C'est un obscur Cape Aghulas qui remporte les titres, endroit inconnu du monde entier que nous n'irons pas voir faute de temps et car le détour de 100km nous a été déconseillé ("I have nothing against Aghulas people BUT...en gros c'est tout pourri il y a juste un phare et c'est pas beau, dixit en anglais poli avec un fort accent Afrikaaner notre hôte à Hermanus). Une petite photo quand même du Cap de Bonne Espérance :

P1130939

Le Cap de Bonne Espérance, vu depuis le phare, et dessous c'est un bâteau qui a loupé le phare. Mais il a pas loupé la côte. Pour y aller, rando d'environ 2 heures, plein cagnard, dans le sable, on ferme les yeux et on est au Sahara.

P1130915

si vous voulez vous pinter un bon coup, le coin fourmille de vignobles. Normal, quand on a chassé les français protestants avec l'Edit de Nantes, ils ont rappliqué en Afrique du Sud (où vivaient déjà pas mal de leurs co-religionnaires) avec dans leurs valises des vignes et du savoir-faire.

Ajouté à ça un climat méditerrannéen (en plein littoral atlantique, l'Afrique du Sud n'est pas à une contradiction près), vous aurez ça : 

P1130702P1140046

Le style architectural, le Cape Dutch, garde un peu un côté européen, et puis on retrouve les hortensias près des maisons. Pourtant, ils ont réussi à inventer leur style, ces immigrés du bout du monde. La ville de Stellenbosch à une grosse demie-heure du Cap quand ça roule bien permet de bien découvrir ce que pouvait être la vie de ces gens, ces premiers Afrikaaners, Européens ayant tentés leur chance sans choisir pour autant l'Amérique...Le coin est donc vraiment propice à de très belles excursions, après 5 jours passés à enchaîner les visites et les balades, on doit continuer notre route plus vers l'Est mais on aurait pu y rester davantage. Sauf que ça caille quand même ce vent frais. Mistral de l'Atlantique...