Comme vous l'aurez compris, Cape Town c'est la grosse ville du Sud de l'Afrique du Sud. Loin de Pretoria (la capitale) et de Johannesburg, loin aussi des réserves du type le parc Kruger, quand on débarque, on est aussi loin des clichés que j'avais sur l'Afrique du Sud même si l'aéroport est entouré d'un immense township.

En fait, on pense avoir atterri en Europe, ou en Suisse plutôt tellement tout est propre, ça ne peut pas être Paris. Déjà le Waterfront :

DSC00178

Oui, ça fait un peu Disney, la grande roue, et puis tout est super clean, les gens sont super brights et super lookés, rien qui ne traîne par terre etc...MAIS ça reste quand même sympa car déjà c'est très dépaysant depuis la Réunion (depuis l'Europe peut-être moins). On tombe sur plusieurs "malls" situés sur le Waterfront, donc les malls, ces mégas centres commerciaux qui peuvent vous faire perdre toute notion du temps (et de l'argent quand on arrive et qu'on n'est pas habitué encore aux Rands). 

On fait donc le touriste le nez en l'air à regarder magasins et jolis bateaux et à profiter du soleil mais on n'est pas les seuls présents au Waterfront, c'est un quartier qui semble également très fréquenté par les gens du Cap (et même des gens de couleur, ohhhhhhhhhhh), car il est très animé, regroupe cafés, restaurants (des chaînes, hein, forcément, il n'y a que ça ou presque) et comme c'est l'été en ce moment, des concerts gratuits !

Le Waterfront au final est presque plus sympa que le centre ville, on y trouve par exemple ce génial bonhomme réalisé en caisse de coca :  

DSC00192

Derrière en plus, on voit très bien se dessiner la Table Mountain, qui se couvre de nuages quand le jour baisse. C'est assez impressionnant d'ailleurs car ces nuages viennent de derrière la montagne, on dirait presque de l'eau qui déborde (de l'eau blanche comme quand vous oubliez les pates sur le feu).

Le centre ville, c'est moins Disney et beaucoup plus l'Europe (voire les Etats Unis pour le côté buildings par moments). Il y a beaucoup beaucoup de bâtiments historiques comme la très belle bibliothèque nationale sudafricaine (nous à côté, avec la BNF à Tolbiac, on peut se rhabiller). Et tous sont archi nickels, à croire qu'ils refont la peinture tous les mois ! Sans parler de la pollution qui noircit les monuments un peu partout dans les villes du monde, on est dans une ville près de la mer et les embruns marins ne sont pas connus pour être cléments avec les bâtiments. Bah non, là c'est nickel, que nenni, ils ont dû inventer la peinture anti rouille, anti tâche, anti trous. 

DSC00252

A côté de cette belle bibliothèque, d'autres bâtiments sympas, des musées (qui valent le coup), et un très beau jardin (de la compagnie). Le tout donne un air de centre historique européen qui contraste avec les buildings qui sont à trois rues de là. En gros, on change vite d'ambiance dans cette ville. D'ailleurs, ça vaut le coup de faire un tour (petit et court) vers la gare. Histoire de trouver au moins un papier qui traîne par terre, ou de se faire gentimment -ou pas - embêter par un mendiant (ailleurs on doit les pousser dehors, vous connaissez des endroits à Paris où il n'y a pas de mendiants ? Le 16ème peut-être ?). Le marché aux fleurs aussi est sympathique, un brin glauque car mon dieu, des fleurs fânées par terre !, mais sympa, authentique on dirait presque. Le marché d'art africain par contre fait un peu faux, genre, on a réuni tout ce qui fait "Afrique" au même endroit sans pour autant pratiquer des prix très intéressants (la wax est trois fois moins chère à la Réunion)...et c'est toujours très propre décidemment ! 

Et puis la ville du Cap vaut aussi le détour (outre donc sa vie culturelle intense, la présence de bâtiments historiques, de magasins sympas, etc etc), pour un petit quartier très coloré (mais petit petit le quartier, ne pas s'attendre à faire des kilomètres dans ce genre de rues), le quartier de Bo Kaap. 

DSC00281

Derrière si je ne me trompe pas, c'est la coline de Signal Hill qui commence à grimper. Donc la rue aussi grimpe un peu, un petit effort, ce n'est pas non plus la Croix Rousse ! Les maisons colorées s'alignent les unes après les autres, comme si un voisin avait un jour décidé de commencer à peindre en rouge sa case, puis le suivant préférait le vert etc etc...Le quartier a donc une saveur toute particulière, les rues sont pavées, l'agitation du centre ville, pourtant à deux pas, s'est dissipée pour laisser place à un calme qui n'a rien d'inquiétant (souvent en Afrique du Sud, on vous dit que les rues les plus calmes, mieux vaut les éviter pour des raisons de sécurité). En fait, c'est un quartier où on se sent à l'aise, pas de barbelés, pas d'agent de garde, un petit village dans la ville. 

L'ambiance aussi est tout autre. Globalement au Cap, on voit beaucoup, beaucoup, beaucoup de Blancs. Mais pas des métissés (quoique, la ville du Cap était destinée à les accueillir à l'époque de l'apartheid, il y en a donc plus qu'ailleurs), plutôt des blancs/blonds/rougeauds. Ou alors des Noirs, qui vous servent un café, qui vous vendent un souvenir, un vêtement, à l'accueil d'un endroit. Et à Bo Kaap, on rencontre les "Malais". Toujours pas compris le rapport avec la Malaisie, ils sont musulmans, c'est ce que j'ai retenu. D'ailleurs le quartier contient plusieurs mosquées, dommage on n'a pas pu les visiter, c'était l'heure apparemment de la sortie de l'école coranique. Du coup, au lieu de voir défiler les petits uniformes bien anglais (les cravates, les chaussettes hautes sur les jupettes ou les shorts, les couleurs assorties selon l'école), on a vu défiler des petits en habits musulmans. Je suis sûre que celui-là est en retard : 

DSC00293Bon ça reste clean vous avez vu, les peintures sont colorées mais toujours nickel...Sauf que ce quartier a aussi une histoire, ce n'est pas seulement une jolie vitrine. Immigration, travail difficile, communauté qui ne s'intègre pas forcément très bien, Bo Kaap, ça a été pauvre. Après, ce n'est pas du tout un township, les bobos ne s'y sont pas trompés, petits magasins sympas dans le coin (aux abords plutôt car à l'intérieur même c'est vraiment un village résidentiel). Ah, le Hilton (ou équivalent) n'est pas loin non plus...

Le tour de la ville aura été rapide, en tous cas, le Cap, ça vaut le coup, et surtout pour la suite : les alentours !!