P1080139

Si nos papilles attendent avec une certaine impatience que le soleil, de plus en plus présent dès très tôt le matin, fasse mûrir enfin les ananas Victoria, les mangues José et les mangues américaines, les letchis, puis plus tard les longanis...la cuisine réunionnaise semble de plus en plus séduire les papilles de métropole avec l'hiver qui s'annonce.

Manger réunionnais en métropole, il y a quelque temps, il fallait connaître, ou bien se trouver dans une ville avec une forte communauté réunionnaise. Des collègues parvenaient même à se founir en Dodo et en Charette en y mettant le prix.  Mais de bouche à oreille, le succès d'une cuisine mêlant exotisme et plats traditionnels s'est fait connaître et les saveurs réunionnaises ont conquis les plus fins gastronomes.

A Paris, plusieurs restaurants proposent près de Montparnasse de la cuisine réunionnaise comme le Bernica. Attention, les prix sont alignés sur la vie chère de l'île, six euros la Dodo, ça fait mal aux porte-feuilles !

Mais à présent, c'est à Lyon qu'on peut s'initier à une cuisine qui plaira à tous les goûts grâce à son métissage. Un premier resto en ville, puis un deuxième à Saint Laurent de Mûre vient d'ouvrir : vous attendez quoi pour y aller ?

Conseil de gourmand : testez le rougail saucisse ! Si vous aimez le poisson, prenez sans hésiter un cari d'espadon. Et si vous souhaitez manger léger, un bon bringelles massalé et vous repartirez satisfait d'une cuisine originale pleine de saveurs. Bon, les plus aventuriers peuvent tenter un civet d'ourites.

Avant d'aller voyager par vos sens, voici un petit dossier concocté par le site marmiton, il est très bien fait et présente bien les différents aspects d'une cuisine qui nous est devenue familière :

http://www.marmiton.org/magazine/tendances-gourmandes_la-cuisine-reunionnaise-le-la_1.aspx