Sur l'île, la faune locale n'est pas très diversifiée. Si on peut considérer que l'île est un jardin tropical en grandeur nature, difficile de pousser la comparaison avec un zoo.

On nous a bien parlé de quelques cerfs qui se seraient perdus dans la forêt de Bélouve mais la plupart des bébêtes rencontrées sont petites et discrêtes, à l'instar du caméléon, ici appelé endormi.

Inutile donc de chercher partout de grandes bêtes exotiques, mieux vaut s'arrêter à Madagascar pour ça. Par contre, si on décide de lever les yeux vers le ciel, on peut alors appercevoir de très beaux oiseaux. Voici les plus rencontrés :

Le paille en queue

emblème de l'île, il plane avec beaucoup de grâce dans les airs. C'est un oiseau si beau qu'il semble porter chance et on le trouve en pendentif facilement. C'est sûr que c'est plus classe que le dodo !

pt64822

Le papangue

Rapace assez impressionnant, on le voit planer sur les terres et dans les hauts. Parfois on le rencontre posé à côté de la route, attendant une proie à la hauteur de sa stature. Quand il vole, il est vraiment majestueux et fait penser à une grosse buse. Il est protégé mais on le voit souvent en randonnée.

bus_maillard_01

Le tec tec

Celui-là, c'est le copain du randonneur. Souvent, il commence à nous suivre au début du chemin pour sautller de branche en branche tout le long du trajet en évitant soigneusement de se faire prendre en photo. Sorte de rouge gorge local, il n'est vraiment pas farouche et son chant est un régal.

P1030479

Le tisserin

On voit d'abord le nid, puis apparaît un tisserin, puis deux, puis trois, puis on s'apperçoit ensuite de l'ampleur de la colonie de tisserins. Ils piaillent, ils sont jaunes, attention rien à voir avec des canaries ! On les trouve un peu partout, surtout près de point d'eau (cascade Niagara, plages)

tisserin

 

Le merle de Maurice

Taxé de nuisible, le merle de Maurice fait de l'ombre au merle péi (qui ressemble grosso modo aux merles européens). Pourtant, le merle mauricien est visible de partout sur l'île, facilement reconnaissable avec sa petite houpette. On comprend quand les fruits sont mûrs qu'il puisse être nuisible, monsieur est un grand gourmand !

P1040892

 

Ces oiseaux sont ceux qu'on rencontre le plus facilement sur l'île, on peut voir aussi un cardinal rouge, un tuit tuit gris (celui là est endémique, protégé, enfin très V.I.P., jamais encore apperçu car se cantonne aux environs du Brûlé et de Roche Ecrite), une charmante tourterelle,  les bavards martins et et et... l'oiseau la vierge :

 

oiseau-vierge-240295