Un petit tour en Afrique du Sud pour commencer l'année...


51NWGV2GE1L

Avec un tel roman, l'année commence par une très belle découverte. Sur la quatrième de couverture, pour allécher le futur lecteur, l'éditeur a choisi d'évoquer le personnage d'Olive Schreiner qui déclencha par ce roman un beau scandale fin 19ème, et qui fut par la suite encensée par Doris Lessing qui annonce que ce livre fait partie de ceux qui "peuvent changer la vie de leur lecteur"

Les descriptions du veld sud africain sont très poétiques et donnent à voir des paysages arides et désertiques, dans lesquels la vie semble bien difficile. Pourtant, une petite communauté s'est installée dans cette Afrique du Sud en pleine expansion, une communauté complexe qui mêle Anglais, Hottentots, Hollandais, Allemands et même quelques Français. Chaque peuple cohabite mais pas forcément pacifiquement, et au milieu de ce désert, les belles et sincères amitiés sont rares.

On rencontre pourtant deux personnages magnifiques au milieu de cette foule de survivants cupides et superficiels. Il y a le jeune Waldo, allemand, rêveur mystique et à ses heures perdues artistes; sa vie commence par un drame, puis s'en suit une série de tragédies qui le font réfléchir au sens de ce monde si dur. Il y a aussi son amie, la triste et belle Lyndall qui se bat pour qu'on reconnaisse qu'elle peut manifester autant voire plus de force de caractère qu'un homme. Leur désir commun : apprendre et voir autre chose que le veld et ses troupeaux d'autruches. Ces deux là grandissent ensemble et partagent au fil des expériences malheureuses leur ressenti sur la vie.

Un très beau roman qui donne à voir une Afrique du Sud où les riches colons sont encore en train de construire leur capital.